Voulez-vous 60% d’augmentation des impôts fonciers ?

Publié le par les-voies-du-bon-sens.over-blog.com

imagesAprès avoir évoqué un coût de 60 à 80 millions € en avril, le Conseil Général admet dans la Dépêche du 12 mai qu’il pourrait atteindre 80 à 100 millions. Pour notre part, une estimation de 120 à 150 millions € pour les solutions de voies nouvelles nous paraît réaliste.

Une subvention miraculeuse semble improbable : la Corrèze est en difficulté financière notoire tandis que la Région reste très silencieuse sur ce projet.

 

Les excédents d’exploitation du Conseil Général ont fondu de 27 à 16 millions € en trois ans. En 2010, le Conseil Général ne peut plus autofinancer que la moitié de ses investissements incompressibles (routes, collèges) et doit emprunter l’autre moitié, soit 33 millions.

La « voie d’avenir » devra également être financée par l’emprunt. Un capital de 120 millions donnera lieu à un remboursement de 220 millions étalé sur 20 ans !

Concrètement les annuités de remboursement en capital du CG 46 vont passer de 9 millions d’euros à 23 millions d’ici la fin des travaux.

 

Compte tenu de la réforme fiscale des collectivités, le CG ne pourra plus jouer ni sur la taxe professionnelle ni sur la taxe d’habitation. Les impôts fonciers qui s’élèvent actuellement à 23 millions € par an (après une augmentation de 35% en 5 ans) devront passer à 37 millions, soit une nouvelle augmentation de 60%. L’augmentation pour les 100 000 propriétaires sera en moyenne de 500 à 1000 € par an. Sur 20 ans, cela coûtera en moyenne 15 000 € à chacun d’entre eux. Les professionnels du tourisme seront également touchés.

 

Dans ce scénario, l’endettement du CG passera de 80 millions en 2005 puis 110 millions en 2010 à 260 millions en 2015, bien au-delà du seuil de tolérance admis par les spécialistes.

 

Moderniser les voies existantes apparait décidément plus en rapport avec les moyens du département.

 

Publié dans positions

Commenter cet article

Krauser 21/08/2010 13:35


Nous sommes dans le sud ouest du Lot, mais l'augmentation des impôts nous concerne aussi et nous disons non à ça. Ici aussi nous serions contre un nouveau projet routier alors qu'il y a tant à
faire pour rénover le réseau en place. Pourquoi un petit groupe bien installé aurait le droit de dicter leur loi alors que nous prônons l'environnement et le bon sens des dépenses. Nous ne sommes
plus au temps des rois (je veux, je décide) ou alors la France n'est plus une république.


les-voies-du-bon-sens.over-blog.com 23/09/2010 21:57



Merci de votre solidarité ! Le Lot est effectivement tout entier concerné.



ensemble19 16/08/2010 22:55


bonjour et bienvenue dans la blogsphere et bravo pour la realisation
ensemble19 francis