Quelle(s) route(s) pour quel tourisme ?

Publié le par les-voies-du-bon-sens.over-blog.com

tour cazillac

 

L’un des enjeux du projet serait « l’aménagement d’itinéraires touristiques à haute valeur environnementale ».

Dans le Lot, les emplois créés par le tourisme arrivent derrière l’industrie, mais  devancent l’agro-alimentaire et talonnent le BTP et l’agriculture.

Les touristes sont attirés chez nous par les paysages, le patrimoine, l’environnement, le calme, les produits locaux, le climat... Ils aiment visiter les villages et les vieilles pierres, se balader dans la nature, faire les marchés locaux, et découvrir de nouveaux paysages au détour de chaque virage…

L’activité touristique a reculé d’environ 10% en 2008/2009. La crise est passée par là.

Une enquête de 2009 le montre, les touristes se plaignent de nos restaurants et de nos animations, mais aussi de l’état de nos routes, de leur signalisation, du balisage des GR et des parcs régionaux, du fléchage des ballades et des sites à visiter…

 

Le Conseil Général espère convaincre des compagnies low costs de nous livrer des touristes en masse sur le tarmac de Cressensac  (qu’une voie rapide pourrait permettre d’écouler rapidement …).

L’actualité montre qu’elles font payer très cher ce service aux collectivités et qu’elles peuvent mettre la clé sous la porte du jour au lendemain.

Ce type de tourisme, qui tente de compenser la qualité par la quantité, est-il cohérent avec la personnalité du Lot ?

Nos touristes ne se plaignent ni des camions ni des temps de trajet. Ils souhaitent simplement découvrir tranquillement des lieux attachants dans une circulation pacifique, confortable et bien signalisée. Aucun ne désire une voie rapide issue de l’aéroport, serpentant telle un cinémascope bruyant entre des villages médiévaux, en tronçonnant les GR. Et encore moins la destruction des paysages et du silence par une route nouvelle.

 

C’est la qualité de son offre touristique que le Lot doit améliorer s’il souhaite augmenter durablement sa fréquentation.

Publié dans positions

Commenter cet article